Alfred. Pose's Alfred Pose,... La Monnaie et ses institutions : Histoire, PDF

By Alfred. Pose

Show description

Read or Download Alfred Pose,... La Monnaie et ses institutions : Histoire, theorie et technique PDF

Similar french books

Download PDF by Christian GODIN: La Philosophie Pour Les Nuls

Los angeles nouvelle édition du best-seller aux 60 000 exemplaires l. a. philosophie vous paraît compliquée, ennuyeuse, " prise de tête ", élitiste ? Soit. Mais le pensez-vous vraiment ? Le sens de l. a. vie, los angeles beauté, l'amour, los angeles mort : pour comprendre ces techniques, il n'est pas nécessaire d'avoir fait dix ans d'études, ni de connaître le grec et l'allemand !

Marie le Jars de Gournay, Richard Hillman, Colette Quesnel's Apology for the Woman Writing and Other Works (The Other PDF

In the course of her lifetime, the talented author Marie le Jars de Gournay (1565-1645) used to be celebrated as one of many "seventy most famed girls of all time" in Jean de l. a. Forge's Circle of discovered girls (1663). The followed daughter of Montaigne, in addition to his editor, Gournay used to be a big literary strength and a pioneering feminist voice in the course of a tumultuous interval in France.

Extra resources for Alfred Pose,... La Monnaie et ses institutions : Histoire, theorie et technique

Example text

Le souci de Charles V fut, bien entendu, de mettre aussi quelque ordre dans une circulation tout encombrée de pièces démonétisées ou fausses. Ainsi que le marquait l'Ordonnance du 5 décembre 1360, il était devenu impossible que le« commun peuple sçut distinguer la bonne et la mauvaise monnoie, la vieille et la nouvelle ». Par des ordonnances et des mandements de décembre 1360 et d'avril 1361, un système monétaire simple et homogène fut créé qui se présentait comme suit : « - une pièce d'Or, le franc, valant une livre tournois; « - une pièce d'Argent, le gros, valant 1 sou et 3 deniers tournois (ou 12 deniers parisis) ; (1) Marc Bloch, op.

De toute pièce soumise à l'essai et brisée en quatre, le garde, le maître et l'essayeur retenaient trois morceaux ou« peuilles », le quatrième étant joint aux exemplaires' mis en boîte» (1). 000 pour l'argent, par 200 ou par 500 pour l'or. « Les boîtes étaient closes en fin d'année, d'émission ou de maîtrise et expédiées à la Cour des Monnaies pour examen et jugement définitif. C'est ainsi que, selon le cas et après confrontation avec les pièces courantes, la Cour ratifiait la délivrance des espèces ou, au contraire, suspendait la frappe et ordonnait une enquête pouvant avoir pour résultat la révocation du maître, sa mise à l'amende, son emprisonnement ou pis encore» (2).

Le rapport entre la valeur des espèces d'or et celle des espèces d'argent fut également conforme, dans le système monétaire ainsi instauré, aux données du marché. « Par le mandement de décembre, le prix du marc d'or monnayé s'établissait à 63 livres et celui du marc d'argent monnayé à 6 livres, ce qui déterminait entre les deux métaux un rapport légal de 10,50» (2). Ce rapport s'avéra un peu faible, la valeur de l'~rgent exprimée en or ayant baissé à la fin de 1360 et au début de 1361. Pour cette raison, le rapport de valeur fut modifié et fixé à 12.

Download PDF sample

Alfred Pose,... La Monnaie et ses institutions : Histoire, theorie et technique by Alfred. Pose


by William
4.1

Rated 4.56 of 5 – based on 9 votes